Notre Mission

Contactez-nous

Notre Mission

Notre responsabilité professionnelle et éducative est d’aider humblement à la réharmonisation de l’homme souffrant, en lui ENSEIGNANT et faisant VIVRE les lois naturelles et immuables qui régissent les facteurs essentiels de la SANTÉ OPTIMALE; cela, en tenant compte et en respectant son degré d’évolution.

Dans cet esprit, chacun des membres du personnel professionnel du Centre doit être une parcelle vivante de ce qu’il enseigne: VIVRE une santé physique et psychologique saine, qui doit reposer sur la sobriété, une alimentation saine, de l’exercice physique bien dosé et réalisé régulièrement, du repos, une attitude mentale positive et des principes moraux authentiques.

Notre seule responsabilité se veut ÉDUCATIVE : Diffuser notre connaissance des enseignements de la Science Hygiéniste et de l’Expérimentation de l’INTELLIGENCE BIOLOGIQUE du corps. Aussi, nous ne sommes ni médecins, ni chiropraticiens, ni psychothérapeutes, ni diététiciens, ni naturopathes, ni guérisseurs, etc. Nous ne sommes pas habilité à porter des diagnostics médicaux ni à traiter la maladie. Notre rôle se limite à être des ÉDUCATEURS HYGIÉNISTES seulement. De plus, nous n’avons jamais guéri personne dans le passé, le présent, et nous ne guérirons personne dans le futur. Nous savons pertinemment que le rétablissement de la santé est un processus naturel qui est du ressort exclusif de l’organisme vivant, activé par l’INTELLIGENCE BIOLOGIQUE des cellules du corps.

Trois conditions sont nécessaires pour favoriser positivement ce processus:

  • Identifier la ou les causes se trouvant à l’origine du déséquilibre ou de la maladie;
  • Éliminer la ou les causes;
  • Donner à l’organisme tout entier le REPOS maximal (mental, physique et physiologique… ou jeûne) qu’il réclame impérieusement.

En effet, en plaçant l’organisme dans ces conditions idéales, le repos total permettra alors, d’activer naturellement l’intelligence biologique afin de déclencher le formidable processus d’autolyse1 ou d’autophagie2 de toutes les cellules du corps.

—–

1 Autolyse : processus de digestion et de désintégration des tissus par des ferments (enzymes) engendrés dans les cellules elles-mêmes. En période de jeûne, les tissus sont perdus dans l’ordre inverse de leur utilité. Comme par exemple, l’abcès est la façon de « diriger » son contenu sceptique vers la surface. Elle n’est rendu possible que parce que la chair entre l’abcès et la surface est digérée par des enzymes, c’est-à-dire autolysée et otée (Shelton, 1957).

2 Autophagie : processus de nettoyage et de recyclage des cellules du corps (Yoshinori Ohsumi, Prix Nobel de médecine 2016). « Ce processus est très important, car si la cellule n’est pas capable de se nettoyer, on va avoir une accumulation de déchêts » et « si ce processus est complètement déréglé, ça peut entraîner de nombreuses pathologies » (Isabelle Vergne, chercheuse au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), France).